Title image

À propos

L’ensemble

Les Ombres, co-dirigées par la violiste Margaux Blanchard et le flûtiste Sylvain Sartre se distinguent dans le paysage baroque d’aujourd’hui.

C’est la diversité des rencontres qui les mène de la formation trio à l’orchestre de chambre, lors de créations scéniques rassemblant solistes, comédiens et danseurs autour d’œuvres opératiques méconnues. Leurs spectacles à l’atmosphère unique, faits de jeux (de scènes) et soulignés de douces variations (de lumières), permettent de projeter dans l’espace la poésie de la musique.

Pour autant, leur travail se veut fidèle à la pratique instrumentale dite « historiquement informée » et s’inscrit sans conteste dans la lignée musicale des pionniers du baroque. Formés à la Schola Cantorum Basiliensis, les Ombres mènent parallèlement à leur carrière d’interprète des travaux de recherche sur le rayonnement de la musique française à travers l’Europe et participent à la redécouverte des chefs d’œuvres oubliés des XVIIe et XVIIIe siècles.

Parmi l’équipe talentueuse et intergénérationnelle fidélisée ces dix dernières années, on retrouve entre autres Judith van Wanroij, Chantal Santon, Emmanuelle de Negri, Joao Fernandes, Mathias Vidal et Alain Buet lors de productions données sur les scènes de prestigieuses maisons d’opéra et de festivals internationaux (Folle Journée, Ambronay, Freunde Alter Musik Basel, York, Utrecht, Tokyo,…). Leurs disques sont salués par la critique : 4F (ffff) Télérama, Choc de Classica, Quobuzissime, Coup de cœur du jardin des critiques de France musique, Supersonic Pizzicatto,…Les Ombres enregistrent Couperin, Marais, Blamont, Telemann et Haendel pour les label Ambronay Editions et Mirare.

La Caisse des Dépôts est le mécène principal des Ombres.
L’ensemble bénéficie du soutien de la DRAC et de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Les Ombres sont “artiste en résidence” à la Fondation Singer-Polignac et sont membres de la FEVIS et de PROFEDIM.

Direction musicale

Direction musicale
© Jean-Baptiste Millot
Direction musicale

Margaux Blanchard

Distinguée par plusieurs mentions, et parmi les plus jeunes diplômés de la Schola Cantorum de Bâle auprès de Paolo Pandolfo, la violiste Margaux Blanchard fonde avec Sylvain Sartre en 2006 l’ensemble Les Ombres avec lequel elle obtient ffff Telerama pour son premier disque. En 2008, elle fait la rencontre marquante du maestro al cembalo Leonardo García Alarcón, avec lequel elle se produit régulièrement en duo et au sein du continuo de la Cappella Mediterranea.

Sa maîtrise de la viole de gambe et de son répertoire, ainsi qu’un bagage complet en chant, clavier et danse en font une musicienne polyvalente, qui éprouve un réel bonheur à partager la scène avec ses partenaires favoris. Du chant grégorien, aux créations contemporaines, elle inscrit son jeu dans son époque, en transmettant sa passion auprès de tous les publics. En tant qu’enseignante, elle incite à la pratique de la basse continue en tant que discipline à part entière pour tous les violistes.
Margaux Blanchard se produit aujourd’hui en tant que soliste, et sous la direction de Jordi Savall, Vincent Dumestre, François-Xavier Roth lors de nombreux festivals (Ambronay, Aix-en-Provence, La Folle Journée…), fréquente les scènes de prestigieuses maisons d’opéra en France et à l’international (Opéra Garnier, Opéra Comique, Opéra royal de Versailles, Amsterdam, Genève, Tokyo, New York…). On retrouve ses enregistrements chez Mirare, Alpha, Ricercar, et Ambronay Editions.

Direction musicale

Sylvain Sartre

Après des études de piano et de flûte traversière, Sylvain Sartre découvre la richesse des répertoires renaissance et baroque. Charmé par la sonorité de la flûte en bois, il se forme auprès de Annie Ploquin-Rignol, Philippe Allain-Dupré puis de Marc Hantaï à la Schola Cantorum de Bâle où il obtient son Master of Arts in Musical Performance.

Dans ce qu’il entreprend, il accorde une place particulière à la voix. Il intervient en tant que chef auprès de nombreux chœurs et maîtrises et dirige le pôle baroque de l’Institut de Recherche Vocale et d’Enseignement Musical méditerranéen (Irvem). Féru de recherche, il participe également à la redécouverte de manuscrits oubliés du répertoire français du 18e siècle, travaux récompensés par la Fondation de France.

Afin de réunir ces différentes disciplines, il fonde l’ensemble les Ombres, dont il assume la direction artistique depuis 2008 avec Margaux Blanchard. En parallèle, il dirige le projet de création du Centre culturel de rencontre du Château de l’Esparrou (Pyrénées-Orientales).Régulièrement invité en tant que flûtiste par des chefs renommés comme Hervé Niquet, Leonardo García Alarcón, Chiara Banchini, Jordi Savall, ou Joël Suhubiette, Sylvain Sartre accorde une place particulière à la musique de chambre qu’il pratique auprès des ensembles Pulcinella, Fratres, Le Consort, À bout de souffle, ou l’ensemble baroque de Toulouse,…

© Jean-Baptiste Millot
© Jean-Baptiste Millot